La Chapelle des Flandres
Biscantor !
     
Retour à l'accueil La Chapelle des Flandres Coeli et Terra Métamorphoses Maurice Bourbon La Chapelle des Flandres Coeli et Terra Métamorphoses

Sommaire :


Suivre la vie du site



Identification
Accueil > Programme > Orpheus britannicus
Festival de la Voix, 5ème éd.

Orpheus britannicus

Wimille (62), église

La grande tradition du madrigal polyphonique anglais sera à l’honneur pour ce concert de clôture du festival de la voix : sous la direction de Juliette de Massy, Maurice Bourbon et François Grenier, un programme de musique chorale anglaise du XVIIème au XXème siècles.

Purcell a sans doute été l’un des compositeurs les plus influents pour Britten. Nombreuses des œuvres de ce dernier s’inspirent en
effet de la musique du compositeur baroque.

Il est très intéressant de rapprocher les musiques pour en entendre les influences ou les ruptures qui, à travers les siècles, se
rejoignent, se confondent parfois ou s’enrichissent les unes les autres...

Nous proposons ainsi un voyage musical et temporel au pays de Shakespeare. Outre des œuvres de Purcell et Britten, nous mettons en
perspective différents compositeurs ayant marqué l’histoire de la musique vocale anglaise.

Britten est l’enfant d’une grande tradition de polyphonie vocale à la Renaissance dont nous donnerons à entendre plusieurs exemples
magnifiques : notamment Weep o mine eyes de John Bennet publié en 1599 dans Madrigalis to Foure Voyces, Come away,
sweet love
de Thomas Greaves publié en 1604 dans un livre de madrigaux intitulés Songes of sundrie kinds et The silver
swan
d’Orlando Gibbons publié en 1612 dans le First Set of Madrigals and Motets of 5 parts.

Vous pourrez ainsi apprécier comme Britten, dans ses Five flowers songs (1950) et Walton avec sa Litany intègrent tous
deux cette tradition madrigaliste et la mise en musique de la poésie pastorale anglaise, en créant pourtant des pièces très
personnelles, d’une créativité et d’une singularité exemplaires.

Avec le grand anthem de Purcell, Blow up the trumpet in Sion (1678), c’est l’héritage de la grande polyphonie sacrée que nous
évoquerons ; celle qui ouvrit la voie à des pièces vocales emblématiques de la musique pour chœur au XXème siècle telles l’Hymn to
St Cecilia
.

Dimanche 16 février à 16h30 • ÉGLISE • 5 € • Gratuit pour les moins de 18 ans et les personnes à la recherche d’emploi.

Lien vers l’organisateur du concert.

Date de publication : dimanche 26 janvier 2014


Association LA CHAPELLE DES FLANDRES - Pôle d'art vocal Nord-Pas de Calais
8 rue des Fossés - 59100 ROUBAIX